La santé du lac

Depuis 2001, un suivi systématique du taux de coliformes fécaux est effectué aux cinq plages. Depuis 2007, des échantillons pour l’analyse du phosphore total sont aussi prélevés régulièrement. Dans le cadre de sa participation au Réseau de surveillance volontaire des lacs, l'association effectue également des tests sur la transparence de l'eau. Il s’agit d’une variable facile à mesurer et qui est utile pour mettre en évidence des changements à long terme dans la qualité de l’eau et dans l’état du lac.

 

Comme vous le constaterez dans les résultats ci-dessous, malgré sa clarté et une qualité d'eau acceptable, la santé du lac demeure fragile et dans les dernières années, le lac Doré a connu quelques problématiques face aux fleurs d’eau de cyanobactéries.

 

Afin de connaitre les actions à réaliser et à prioriser pour préserver la santé du lac Doré, l'Association a conclut une entente avec la Municipalité pour qu'elle participe au projet Bleu Laurentides, piloté par le CRE des Laurentides. Grâce à ce projet l'Association et la municipalité se sont doté d'un plan directeur.

 

Le document dresse un portrait des informations importantes et disponibles concernant le lac Doré ainsi qu'une liste d'actions et de recommandations à réaliser afin de protéger l’environnent du lac et ralentir l’eutrophisation (vieillissement prématuré) de celui-ci. Un document synthétisant les principaux éléments du rapport sera bientôt mis à la disposition des membres. En attendant vous pouvez consulter le compte-rendu de la rencontre qui s'est tenue à l'automne 2018, faisant état des principaux fait saillants.

Cliquez-ici pour consulter le Plan directeur du Lac Doré.

Cliquez-ici pour consulter le compte-rendu de la rencontre.

Résultats des tests d'eau

TEST DE LA QUALITÉ DE L'EAU (PHOSPHORE ET COLIFORMES FÉCAUX)

 

Résultats d’analyses du RSVL pour le lac Doré - Site RSVL

Voici un tableau de qualité des eaux  - Tableau qualité des eaux

Voici un bilan partiel au mois d'août 2018 - Bilan partiel août 2018

Résultats rapports RSVL  - Rapport RSVL 2017     Rapport RSVL 2016 

À l’été 2011, un premier épisode de fleurs d’eau cyanobactéries (aussi appelées algues bleu-vert) a été observé dans le lac. Ces évènements se sont répétés en 2012 et 2013 et 2015* (*cas non signalé au ministère). En 2011, lors de l’apparition de la première fleur d’eau (identifiée), le phosphore a atteint une concentration de 9 mg/m3 (juin 2011). En septembre 2013, la concentration de phosphore est montée à 13 mg/m3. Ces concentrations sont à la limite de l’acceptable pour un lac. Le phosphore ne vient pas avec l’eau de pluie, il provient des engrais qui sont utilisés sur les pelouses et plates-bandes des résidences riveraines et non riveraines au lac." - extrait du rapport 2015 sur la santé du lac Doré de M. Roger Tessier, consultant en environnement.

"D'après les résultats obtenus, le lac Doré présente peu ou pas de signes d'eutrophisation. Ce lac est à protéger. Afin de conserver son état et ses usages, le MDDELCC recommande l'adoption de mesures préventives pour limiter les apports de matières nutritives issues des activités humaines." - Rapport RSVL 2015

LÉGENDE

RÉSULTATS DES TESTS PHYSICO-CHIMIQUES - Réalisés dans le cadre du RSVL

Les résutats des tests de phosphores antérieurs à 2015 sont présentés dans le tableau «Coliformes fécaux et phosphores (avant 2015)»

COLIFORMES FÉCAUX ET PHOSPHORE (avant 2015)

Coliformes fécaux/100 ml

TEST DE TRANSPARENCE DE L'EAU

Une estimation de la transparence moyenne de l'eau a été obtenue par 8 mesures de la profondeur du disque de Secchi à l'été 2015. Cette transparence de 7,2 mètres caractérise une eau très claire. Cependant, en 2009, la moyenne était de 7,4 mètres, une perte de transparence de 0,4 mètre. Les mesures des prochaines années permettront une meilleure analyse de cette variable.

Source : Rapport RSVL 2014

BILANS RSVL 2015

Comment agir pour protéger la qualité du lac.