Algues bleues communication

Voici les derniers développements concernant la présence d'algues bleu-vert signalée dans notre lac au cours derniers jours.

Bonjour,


Voici les derniers développements concernant la présence d'algues bleu-vert signalée dans notre lac au cours derniers jours.


Le matin du 10 juillet un riverain du lac Doré a signalé à l'association la présence probable de cyanobactéries dans le secteur sud du lac.


Le responsable de l'environnement de l’association (Roger Tessier) s’est rendu sur place à 09:00 am pour constater que toutes les algues bleu-vert avaient disparues de la surface dans cette portion du lac. D'autres observateurs nous ont signalé que ce matin-là, la surface du lac était comme un miroir, ce qui permet à ce type d'organismes de monter à la surface et de s'y maintenir. Un de nos membre a observé ce phénomène et il a vu une bande d’algues d’une quinzaine de mètres de longueur aux environs de la plage Ste-Agathe. D'autres membres ont fait le tour complet du lac en après-midi et n'ont décelé aucune matières flottantes (ou entre deux eaux) et aucune odeurs suspectes.


Le lendemain 11 juillet des adeptes de la planche à pagaie ont aussi effectué un tour complet du lac en après-midi et n'ont rien vu de particulier.


Le 12 juillet vers 07:00 h du matin un riverain a observé et photographié une fleur d'eau qui semble être causé par des cyanobactéries.

M. Tessier s’est rendu sur place vers 09 :00 am mais toutes les algues avaient encore disparu en raison du léger vent qui s'était levé et qui agitait le lac. Cet observateur nous a avisé que la nappe d’organismes était d’environ 750 mètres carrés. Le lac ayant une superficie de 85,000 mètres carrés, les algues couvrait donc 1.3% de la surface du lac à ce moment. Un riverain voisin aurait pris un échantillon et devrait le faire parvenir au ministère de l’Environnement. Nous avons aussi fait parvenir un signalement de cet épisode au ministère.


Ces apparitions d'algues (probablement bleu-vert) sont récurrentes depuis une dizaine d'années, bien que l'eau du lac soit d'excellente qualité au niveau du phosphore et de la transparence. Une des problématiques serait la température élevée (près de 25 degrés C).


La recommandation qui apparaît la plus pertinente est d'éviter de se baigner lorsqu'il est possible de voir les colonies de cyanobactéries (fleur d’eau). À ces concentrations on peut y avoir un risque de toxicité. Il est fortement suggéré de consulter les documents du ministère de l'environnement qui accompagnent ce courriel et qui sont aussi accessibles sur le site web de l'association.


Roger Tessier

Vice-président à l’environnement

Association des propriétaires du lac Doré